Florilège-Blogue-Conseils-Travaux-Entretien-Jardin-Feuilles-Automne-Québec
Travaux d'automne au jardin

Travaux d'automne au jardin

Nous sommes en septembre et je vois déjà beaucoup de personnes se dépêcher de fermer le jardin avant l’arrivée du froid. Oui, c’est possible, mais on a le temps!

Je vais commencer par 3 principales idées : on taille tout avant l’hiver, on enlève toutes les annuelles et on ramasse toutes les feuilles . 

Très sincèrement, de vous à moi, ce n’est qu’une question ornementale, beaucoup de gens ne veulent pas voir de feuilles ou de buissons et fleurs mortes dans leur jardin, pour les professionnels et les grands parcs c’est une question de gestion de temps et de calendrier de travaux, car au printemps il y a énormément de tâches à faire pour ouvrir le jardin. Donc, vous êtes un particulier, votre jardin est magnifique et vous aimez la nature….alors laissez la aller. 

Les feuilles tombent au sol et les végétaux changent de couleurs, c’est laisser la nature suivre son cours, c’est l’aoûtement, c’est la saison qui change! Certains arbustes ont leur bois qui devient rouge, d’autres ont leur petits fruits qui persistent, certaines fleurs sont très belles une fois séchées….il faut juste habituer son œil au naturel.

Cependant, il y a quand même quelques travaux à faire durant l’automne pour préparer votre jardin à l’hiver et commencer en beauté au printemps prochain.

  • Planter
Tout d’abord, le mois de septembre est le meilleur moment pour planter de nouvelles vivaces et semer du gazon. Ainsi vous laisserez aux végétaux le temps de s’établir, de s’enraciner et ils seront prêts à bien se développer au printemps prochain. Si vous avez besoin de conseils pour savoir quels végétaux placer au bon endroit, ou de concevoir un plan contactez notre équipe spécialisée dans l'aménagement .

 

  • Désherber
Qu’on le veuille ou non, on a toujours besoin de désherber mais j’ai un petit truc pour ne pas vous laisser envahir. Quand les plantes indésirables ont atteint le stade dit cotylédon (2 petites feuilles apparentes), bêchez ou sarclez votre sol sans ramasser, vos racines seront à l’air, elles vont sécher. Recommencez à chaque repousse de cotylédons et au fur et à mesure vous devriez en avoir de moins en moins.

  • Garder les annuelles
Tant qu’elles sont en fleurs, ce sont des annuelles ! Elles vont faner par elles-mêmes ! Mon géranium est content d’être le dernier à fleurir ma jardinière, ce serait dommage de ne pas en profiter. Vous les enlèverez au printemps si elles ne se sont pas dégradées ou bien ça fera partie de vos dernières tâches du jardin à la fin de l’automne.
Par contre si vous voulez planter des bulbes, ce sera effectivement nécessaire.

  • Enlever les bulbes tendre
Les bulbes tendres ou non rustiques ou encore les bulbes d’été comme les Glaïeuls, les Canas, Dahlia… sont ceux qui ne survivent pas à nos hivers ! Vous pouvez les déterrer soigneusement, couper les feuilles et la hampe florale, les laisser ensuite sécher dans un papier journal durant une dizaine de jours, puis vous les entreposez au sec dans votre garage ou cabanon (attention ça ne doit pas geler).

  • Planter les bulbes rustiques
Ce sont les premières plantes qui poussent au printemps, et qui nous rappellent que l’on se rapproche des températures douces. Tulipes, Scilles, Narcisses, Crocus, Perce-neige…..si vous avez l’habitude de les planter au même endroit que vos annuelles, il faut alors enlever vos annuelles. Cependant, vous avez jusqu’en novembre pour les planter, profitez encore de vos fleurs, vous n’en verrez plus pendant au moins 6 mois !

  • Tailler peu mais tailler bien
Il est important de savoir qu’à l’automne les végétaux prennent le temps d’accumuler leurs réserves vers les racines, les arbres et arbustes à feuillage persistant dans leurs feuilles et certains arbres, comme le Viorne ou le Sureau, gardent leurs petits fruits après la défeuillaison, c’est un régal pour les oiseaux surtout en hiver. Pour ces 3 raisons, je vous conseille de ne pas tailler maintenant. De plus, cela permet aux plantes d’être plus vigoureuses après leur taille de printemps.
Attention on parle de taille de printemps avant le débourrement, donc vers mi-mars, avril.

  • Ramasser les feuilles
Encore une fois, c’est souvent pour une raison esthétique. Le seul endroit où il est très important de les enlever c’est dans la gouttière de votre toit pour éviter qu’elle ne soit bouchée. Les feuilles et branches mortes constituent un bon compost et une protection hivernale gratuite !. Ce n’est pas pour rien que dans les parcs nationaux, il est demandé de ne pas ramasser les végétaux. Vous pouvez cependant tondre les feuilles qui sont sur votre gazon pour éviter qu’elles s’envolent, et vous servir de feuilles entières (mais sèches) en protection hivernale. 
Lisez notre article sur les feuilles d’automne pour plus de détails.



  • Mettre une protection hivernale
Il faut savoir que lorsque l’on couvre un arbuste avec un géotextile, vous ne le protégez pas de la température, mais plutôt du vent, de la neige et des gels. La partie la plus importante à protéger ce sont les racines. Un couvert de feuilles d’une quinzaine de centimètres, en plus de la neige sera parfait ! Une couverture peut s’avérer très utile dans un endroit très venteux et pour des arbres, arbustes à feuillage persistant de zone 6 comme les Rhododendrons qui pourraient geler par les feuilles. Sinon les branches des végétaux sont très utiles pour retenir la neige qui est la meilleure protection.

  • Au potager
Vous pouvez enlever les solanacées (Tomates, Poivrons…) il n’y a plus assez de chaleur et d’ensoleillement pour les faire rougir. Les légumes feuilles et racines peuvent encore rester. Les carottes sont délicieuses après une gelée, elles sont plus sucrées. Il vous reste encore quelques jours pour planter un engrais vert comme le Seigle ou le Sarrasin, ça enrichit le sol, et permet aussi de remplir un espace inoccupé, cela peut s’avérer très utile surtout en rotation de culture.

  • Entretenez vos outils
Si vous voulez que vos outils restent en bon état, nettoyez-les à chaque utilisation mais surtout pour l’hiver. Tout ce qui est à moteur aussi devrait être entretenu. Vider le réservoir d’essence et démarrer une dernière fois 
jusqu’à extinction du moteur est utile pour vider le carburateur et éviter tout dépôt.

En conclusion, mettez un bon chandail chaud, une tuque s’il le faut, mais gardez votre jardin ouvert, prenez le temps d’observer la nature se transformer.
Bien entendu, si vous avez envie de seulement contempler votre jardin, et de profiter de sa beauté sans mettre les mains dans la terre, l’équipe de Florilège est disponible pour l’entretien hebdomadaire de votre cours, la plantation ou la fermeture.
Contactez-nous via notre formulaire pour recevoir un devis.